Or

septembre 1, 2018 § Poster un commentaire

Une mosaïque de gouaches colorées. Un corps à la recherche de l’origine du geste. Un temps d’écoute. À travers des mouvements intuitifs en résonance avec les spectateurs-témoins, OR ouvre un dialogue sensible et toujours renouvelé entre le soi et l’autre. La performance dure 4 heures et se déroule sur plusieurs jours consécutifs.

La conception sonore pour Or était à la fois ambitieuse et très simple. Laisser la parole à la chorégraphe. C’était une expérience. Vivre des paysages de mémoires, des moments sensibles, trouver l’intimité d’un geste et sa résonnance par le son. C’était surtout un travail d’écoute. Des haut-parleurs dissimulé dans la pièce, invisible, nous permettait de baigner dans l’univers de Sarah. Cordes sensibles, le bruit du vent, le vombrissement du bateau et toujours, la présence, celle qui nous habite et celle que l’on partage.

Accompagnait la danse, un poste d’écoute où il était possible d’écouter une sélection d’auteurs et de philosophes nous parler du temps, de la vie et du sensible.

Une œuvre de Sarah Dell’Ava

Collaborateurs: Ilya KrouglikovHugo DalphondOlivier Girouard

Soutiens: TangenteEspace OririConseil des Arts et des Lettres du Québec

Tagué :, , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Qu’est-ce que ceci ?

Vous lisez actuellement Or à Olivier Girouard.

Méta

%d blogueurs aiment cette page :